RAID Matériel - RAID Logiciel

Réparation et récupération de données RAID 0

Dans une configuration RAID 0 (stripping), les données sont disséminées entre les disques durs, ce qui améliore les performances. Cependant, il n'y a aucune redondance des données, ce qui implique que si un disque tombe en panne, les autres deviennent inutilisables.

Les pannes courantes :

  • Choc électrique ou mécanique sur un des disques
  • Erreur de configuration
  • Perte de configuration du RAID

Réparation et récupération de données RAID 1

Le RAID 1 permet de mettre deux disques durs en mirroring. Chaque disque est un clone de l'autre.

Si un disque tombe en panne, le second est une sauvegarde actualisée du premier.

Les pannes courantes :

  • Problème de configuration du RAID
  • Panne des deux disques durs (ex. surtension sur la machine)

NB. : dans le cas d'un RAID 1, le traitement est le même qu'avec une panne "classique". Il faut dans ce cas nous envoyer les deux disques durs pour multiplier les chances de réussite de la récupération de données.

Réparation et récupération de données RAID 5

Le RAID 5 est une combinaison de stripping et de parité (RAID 1 et 0). Il allie performances et sécurité.

Il faut au minimum 3 disques durs pour monter un RAID 5. Si l'un des disques durs tombe en panne, il suffit de le changer pour que le RAID se reconstruise.

Les pannes courantes :

  • Volume RAID HS.
  • Plus d'un disque dur offline.
  • Mauvaises manipulations (inversions, changements à chauds, reconstructions etc.).
  • Panne physique de disques durs.
  • Carte RAID défaillante.
  • Arrêt brutal du serveur (coupure électrique, incendie etc.).

Réparation et récupération de données RAID JBOD

C’est une simple concaténation de disques durs, sans configuration particulière, placés les uns à côté des autres. (« Just a Bunch Of Disks » en français Juste un tas de disques durs).

Le JBOD permet de rassembler plusieurs disques durs pour ne former qu'une seule unité logique égale à la capacité globale des disques.

Une fois le premier disque dur rempli, les données sont enregistrées sur les autres disques durs.

Par exemple, si l’on possède un disque de 500Go, un disque de 750Go et un disque de 2 To, on peut les rassembler en un seul disque dur logique de 3,25 To.

Les données sont ensuite écrites disque par disque. Cela signifie que lorsqu’un disque est plein, la suite des données est copiée sur un autre disque.

Il n’implémente aucune tolérance de panne et n’augmente pas les performances. Il sert uniquement à étendre la capacité d’un disque.

Les systèmes JBOD sont intéressants si l’on souhaite archiver de gros fichiers ou bien si l’on dispose d’un grand nombre de disques durs de faible capacité.

Les pannes courantes :

  • Choc électrique ou mécanique sur un des disques
  • Erreur de configuration
  • Perte de configuration du RAID

LYON : 04 77 71 75 61
PARIS : 01 84 16 57 42

Combien une autruche a-t-elle de pattes ?

Cellule d'urgence : 06 27 53 52 66 ou 06 08 68 94 98